L'architecture de l'Ordre de Grandmont

 

Une église grandmontaine type : Étricor

plan-type monastère

Plan-type des monastères grandmontains

1 entrée des hôtes - 2 abri des fidèles - 3 église - 4 passage vers le cimetière - 5 cloître - 6 salle capitulaire - 7 cellier - 8 avant cellier - 9 réfectoire - 10 cuisine - 11 salle des hôtes.

Son architecture.

Une architecture originale.

Les maisons grandmontaines ou celles ont été construites selon un même plan en utilisant au mieux les particularités du terrain et les matériaux traditionnels du pays. Quatre corps de bâtiments sont disposés en carré d'un longueur moyenne de 40m de côté sur l'extérieur et de 20m sur la cour intérieure. L'église ferme généralement le quadrilatère au Nord, plus rarement au Sud, suivant la pente, car il fallait que la pluie recueillie par le cloître passe par les cuisines pour les nettoyer.

L'église

Avec sa nef unique, voûtée en berceau brisé, l'église de Grandmont apparaît simple et dépouillée. Sans aucune fenêtre latérale, la nef n'est éclairée que par une haute fenêtre percée dans le pignon ouest, et le triplet du chœur. Seule une porte au fond de la nef donnait l'accès aux fidèles, et une porte latérale au cloître pour les moines. Le chœur est toujours orienté à l'Est en direction de Jérusalem, où de l'endroit où le soleil se lève le jour de l'anniversaire du saint du vocable de l'église.


Près du chœur, une petite porte s'ouvre sur la cour du cloître pour la circulation des frères.

Le chœur se trouve dans une abside plus large que la nef (caractéristique originale de l'Ordre) éclairée par trois fenêtres à large embrasure intérieure. On peut y voir creusé dans les murs latéraux deux niches, un lavabo double au Nord et une armoire liturgique au Sud.


L'abside des églises de Grandmont présente soit une voûte en cul de four, les plus anciennes, soit une voûte d'arêtes, les plus tardives, généralement au Nord de la France. Le chevet de l'église fait saillie par rapport à l'aile Est des bâtiments conventuels. Le chevet est soit semi-circulaire soit à pans coupés, contrebuté souvent par des colonnes engagées.

vue aerienne monastère

Une salle capitulaire : Puy-Chevrier

Salle capitulaire et salle des convers à St Michel de Lodève

Les bâtiments conventuels.

Les bâtiments conventuels formaient avec l'église un quadrilatère complet autour de la cour du cloître.

L'aile Est.

On y trouve au rez-de-chaussée le passage voûté allant du cloître au cimetière, la salle capitulaire et la salle des convers ou cellier.

Le passage servait aux moines pour aller trois fois par jour de l'église au cimetière se trouvant au chevet de l'église.

Généralement la salle capitulaire est la plus belle pièce du monastère avec ses voûtes et sa décoration (chapiteaux) souvent grâce à un remaniement au XIIIe s. Elle s'ouvre sur le cloître par une porte centrale et de larges baies. Du cloître, on accédait à l'étage où se trouvait le dortoir des moines par un escalier extérieur. A l'extrémité du dortoir, une petite salle voûtée accolée à l'église servait d'oratoire ou d'infirmerie, car une ouverture dans la voûte du sanctuaire permettait d'assister aux offices de cette pièce.

L'aile Nord (ou Sud)

 

Le bâtiment Nord (ou Sud) comprenait le réfectoire qui communiquait avec la cuisine par un passe-plat. A l'étage une salle servait sans doute de lingerie accessible du dortoir par un étroit couloir.

 

Un bâtiment Sud : Montcient-Fontaine

batiment Sud

debatiment Ouest

Un bâtiment Ouest : Fontgueydon

L'aile Ouest

Le bâtiment Ouest servait d'hôtellerie pour les pèlerins avec un réfectoire au rez-de-chaussée. Un escalier permettait l'accès au dortoir situé à l'étage. Ce bâtiment a été très souvent remanié au cours des siècles, surtout par les prieurs commendataires qui l'avaient transformé pour leur usage personnel, n'offant plus la simplicité grandmontaine.

Le cloître.

Les galeries du cloître, le plus souvent couvertes d'une toiture charpentée s'appuyant sur les murs par des corbeaux de pierre, étaient soutenues, par des colonnes avec chapiteaux surmontés d'arcs de pierre. Quelques rares cloîtres grandmontains étaient entièrement voûtés.

L'enclos.

Chaque celle grandmontaine se trouvait à l'intérieur d'un terrain clôturé par un mur de pierre, protégé à l'extérieur par un fossé.

Le caractère propre d'une celle grandmontaine est qu'elle concentre dans un même périmètre tous les bâtiments cultuels, communautaires et agricoles, nécessaire à une communauté d'une douzaine de religieux, et aux hôtes de passage.

Mais pour bien comprendre l'idéal grandmontain et la vie des moines regardez cette vidéo des frères Martineau à Chassay-Grammont.

église - Comberoumal

salle capitulaire - Comberoumal

galerie du cloître - St Michel de Lodève

réfectoire avec passe-plat - Chassay

église et bâtiment Ouest (XVIe - XVIIIe)- la Primaudière

(ci-contre) un portail des fidèles - Étricor

 

L'architecture de l'Ordre de Grandmont en pdf (à lire pour plus de détail)

Le plan cistercien diffère du plan grandmontain, par application des règles qui sont différentes. Les grandmontains sont à l'origine des ermites communautaires. Les clercs et les convers vivent ensemble, même dortoir, même réfectoire, seul l'espace dans la chapelle diffère, les clercs étant dans le chœur (éclairé par le triplet) et les convers dans la nef (non éclairée). Par contre les cisterciens, qui sont des cénobites, clercs et convers ont des lieux de vie différents. Le plan cistercien permet aux clercs et aux convers de vivre séparément.

Le rôle des convers diffère entre ces deux communautés. Chez les Grandmontains les convers au service des moines exerçaient une certaine prépondérance matérielle sur ces derniers au niveau du gouvernement de l'Ordre, ce qui n'est pas le cas chez les cisterciens ou les convers sont de simples serviteurs.

Ce qui rapproche les deux architectures, c'est le choix esthétique affirmant le primat de la forme sur le décor, du signe sur le récit, de l'abstraction sur le figuratif.

Plan extrait de l'Art Cistercien du père Anselme Dimier - Zodiaque- 1982.

retour à l'Ordre de Grandmont

retour page d'accueil